Full text: Ça ira (3 = 1920, juin)

\ 
ÇA IRA ! 
73 
plateau de zinc, la tête de Chewing-gom. 
Un matin, sa lecture du “ Pravda „ fut 
interrompue par un camelot qui lui offrit 
la tresse authentique de Chewing-gOm 
et lui réclama les mille roubles. Le gosse 
en fut tellement dépité qu’il promut le 
camelot grand cordon de l’ordre du 
Cheval poussif et adressa sa démission 
au Conseil des Commissaires du peuple, 
qui l’accepta à l’unanimité moins une 
voix. Dans la suite, Ponce Pilate le rem 
plaça à la direction suprême. 
Dégoûté de la mesquinerie contem 
poraine, le gosse se renferma en 
lui-même, et loua une villa, près de 
Rome. Il se consacra entièrement 
aux belles-lettres, et, certainement, ses 
œuvres auraient éclairé le siècle si une 
liaison dangereuse ne l’avait écarté du 
chemin de la vertu. Une dame, appar 
tenant à la classe sociale cataloguée 
sous l’épithète putain, l’avait capté. Il 
fut forcé de satisfaire les vaniteux 
caprices de cette compagne, qui l’en 
traîna vers des lieux malsains. Fumant 
de l’opium, buvant du champagne, et 
s’affublant dé costumes “ last novelty „ 
il sut la saveur du plaisir, et dépensa sa 
fortune en peu de mois. Soucieux, alors, 
de terminer cette coutume, il empoi 
sonna la putain, et se livra aux mains 
de la gendarmerie. Le juge, chargé du 
procès, l’acquitta, et . le félicita d'avoir 
débarrassé la terre d’un monstre. 
Ici, se place un chapitre que l’auteur 
ignore. 
Bref, le gosse planta des choux. 
Amusement inoffensif, que les bourgeois 
approuvèrent avec un touchant accord. 
Il reçut plusieurs missives de congratu 
lation ; il faillit être élu député. Sa 
réputation fut universelle, et des im 
présarios l’adjuraient de poser pour 
l’écran. Douloureuse destinée ! 
Il résolut de s’ouvrir les veines. 
L’intensité du mal le réveilla. Il 
alluma une cigarette, bailla, et avala 
deux cachets d’aspirine pour guérir une 
encéphalite imminente dont son crâne 
souffrait. Il retourna vers les fortifi 
cations, et se perdit dans la pénombre. 
29. 4. 20. WlLLY KONINCKX 
La Langue universelle 
Une Question d'Actualité ? 
Le mouvement internationaliste est sorti de 
l'épreuve plus fort qu’il n’était. Malgré la 
guerre. Et malgré la discorde qu’on a partout 
semée, et la haine dont on continue de ré 
pandre les germes. 
Une gigantesque lutte. L’ancien régime 
capitaliste a voulu écraser la puissance crois 
sante du prolétariat Malgré la guerre et les 
massacres qui s’ensuivirent, la tentative 
d’étouffement a été vaine. 
Car c’est en vain que des militaires dorés 
sur tranches et le ventre étincelant de „croix“ 
remuent le sabre : personne ne les écoute plus. 
Les peuples, d’abord, ont donné dans le 
panneau : ils se sont laissés entraîner à faire une 
guerre fratricide, et sont retournés à leurs 
foyers, les màins rouges de sang. D’aucuns 
ont réflléchi, et ont conclu que les vainqueurs 
ou les vaincus ne sont pas ceux que l’on croit. 
Pour le moment, le capitalisme est le seul
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.