Full text: Ça ira (5 = 1920, août)

132 
ÇA IRA ! 
Encore, 
Le marin sur l’étroit bordage 
Lâchant ventre et cœur sur le bois.... 
a connu 
....Des hommes habitués qui, croûteux 
De vermine et de boue, jouaient 
Avec des cartes ramassées 
Dans la poitrine ouverte d’un frère, 
Et qui, en riant, crachaient 
Dans une main verdie tendue de dessous terre. 
Le souvenir de ces horreurs est désespéré. 
Le poète se penche sur les tombes avec piété. 
Il adresse des paroles émues aux souffrants. Il 
assiste, le H juillet 1919, à.... 
....un pimpant défilé, 
Brossé, vernis, content : sorti, 
Frais et gai, des boîtes des casernes. 
Il se demande si le sacrifice ne fut pas vain, 
Comme il connaît qu’il n’y a place 
Dans l’âme étroite des hommes 
Que pour peu de chose, hélas ! 
Il porte la main à son cœur 
Comme si on y avait blessé quelque chose. 
* * * 
Puis il penche encore le front 
Et, sa face toute grande sur soi-même, 
Près du souffle intérieur, il jure : 
De ne parler qu’à voix basse 
Pour être sûr de ne couvrir 
L’appel d’aucune raison; 
Le cri d’aucune victime. 
De ne jamais frapper même 
Ses deux mains l’une dans l’autre, 
Pour les garder toujours prêtes 
A se tendre secourables. 
Il n’aura sous la paupière 
Nulle flamme qu’on allume 
Avec l’orgueil ou la haine. 
Et ne metrra dans ses livres 
Pas une de ces guirlandes 
Dont on entoure les choses 
Qu’il ne faut pas laisser voir. 
Il grandit. Il s’intéresse à la peine des autres. 
Il a un chant pour sa famille, pour les saisons, 
il nous murmure doucement à l’oreille ses COtl~ 
fidences. Durtain est un poète calme et simple. 
Ses yeux sont clairs. Il s’exprime franchement, 
et cette franchise est une qualité précieuse. 
Nous y applaudissons unaniment, et nous 
admirons ce livre qui est humain. W.K. 
* 
* * 
Le Syndicalisme et la C.G.T., par Léon 
Jouhaux (Paris, éditions de là Sirène). 
Un nouveau livre, fort intéressant, de la 
“ Sirène „ ; livre qui malheureusement semble 
passer inaperçu. 
C’est l'œuvre du camarade Jouhaux, Secré 
taire Général de la C.G.T., bien connu par ses 
récents démêlés avec le gouvernement de la 
République très-française. 
Ce livre est un ouvrage de documentation 
en même temps que de propagande. 
Jouhaux, dans une première partie, fait suc- 
cintement l’histoire du mouvement syndical en 
France, mouvement ayant abouti à la création 
de la Confédération Générale du Travail, 
association professionnelle constituée en dehors 
de tout parti politique pour la défense des 
intérêts de la classe ouvrière contre l’exploita 
tion capitaliste, pour la lutte systématique en 
vue d'obtenir l’abolition du salariat. 
La seconde partie de l’ouvrage signale les 
divers moyens d’action dont dispose et peut 
user la C.G.T. pour réaliser son idéal. 
En somme un livre très intéressant et très 
actuel et dont il convient de recommander la 
lecture à tous ceux qui s’intéressent au mouve 
ment ouvrier. Si le livre n’est pas doctrinaire- 
ment scientifique, il a une grande valeur par 
son actualité vivante, la justesse du coup d’œil 
de l’auteur et son réel sens pratique. 
C'est un ouvrage qui, sans aucun doute, 
paraît à son heure, aujourd’hui qu’il est néces 
saire de dissiper enfin les mensonges ridicules 
qui se sont forgés autour de la C.G.T. ; il 
fallait un contrepoison aux calomnies répan 
dues par les émissaires du gouvernement
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.