Full text: Ça ira (5 = 1920, août)

ÇA IRA ! 
133 
français, une contr’attaque s’imposait ; et nous 
félicitons Jouhaux d’être entré dans la lice. 
JL. 
* 
* * 
Le Pan-Pan au Cul du Nu Nègre, par 
Clément Pansaers (Bruxelles - Editions Aide). 
Cela signifie en d’autres termes : le nu nègre 
suivi du Pan-pan. C’est un ouvrage dadaïste. 
Ne haussez pas les épaules. Qui ne caracole 
pas sur son dada à l’heure présente ? Le dada 
ïsme est le miroir d’une époque troublée. 
D’ailleurs si Clément Pansaers est une espèce 
de sorcier, ses formules cabalistiques sont 
souvent susceptibles d’interprétation. “ Un 
chimiste raté vaut bien un philosophe „ cette 
affirmation de l'auteur explique le fond de 
ce petit bouquin, qui sous une plaisante 
apparence d’aliénation mentale dénote parfois 
un bel effort métaphysique. 
Pour ce qui concerne ses procédés littéraires, 
Clément Pansaers exécute comme il dit : “ une 
galopade de consonnes sur la sonorité des 
voyelles „. “ Le Pan-pan au cul du nu nègre „ 
me produit l’impression d’un phonographe 
désorganisé qui a enregistré tous les bruits 
incohérents de notre époque et qui émet pèle 
mêle les vocables les plus inusités parmi les 
rôts les plus incongrus et qui, arrivé au bout 
du disque, se met à battre la breloque : 
“ Pan-pan 
Fin-fin 
Pan-Pan 
Finale 
O-Y-U-H 
Pan-Pan 
Da Capo 
Bê 
Pan-pan - Pan-pan 
Pan-Pan. „ P. N. 
❖ 
❖ * 
Pierre Bonardi, Le visage de la Brousse 
(Aux éditions de la Sirène, Paris, 1920). 
Un beau livre qui, s’il était plus précieux et 
plus “ contemplatif „ ferait songer à Loti. Mais 
un Loti moderne. Courte narration, mais 
vivante et pétillant d’esprit, d’un voyage à 
travers le pays nègre. Il y a des traits, des 
phrases qui sont des trouvailles. Conclusion : 
il faut lire, malgré que le livre se vende à raison 
de un sou par page ! Mais ce n’est pas mauvais 
du tout. 
Chronique de Provence 
Marseille, juillet 1920. 
Nous n’avons pas ici votre vie intellectuelle 
intensive. La lumière procure une sorte de 
sérénité. Nous travaillons, mais point avec 
fièvre. Nous vivons dans des fresques à la 
Puvis de Chavannes. Nos muses sont ordon 
nées. 
Je parlais de points communs entre Mistral 
et Verhaeren. Mais combien la latinité imprè 
gne l’œuvre de notre Mistral, alors que le 
lyrisme de votre Verhaerén est plus emporté, 
plus tendu, plus douloureux. 
Mistral est le triomphateur qui se grise de la 
musique des légendes,Verhaeren est le Samson 
enchaîné qui secoue les colonnes du monde 
pour le renverser. Les villes hallucinées, les 
usines monstrueuses aux haleines empoisonnées 
montent à ses horizons de visionnaire.... 
QUELQUES LIVRES 
États d’Ame, Jacques Virieu, “Les Tablettes,, 
Saint-Raphael-Var. 
Des vers aimables de jeunesse qui me font 
penser aux beaux vers de René Wachthausen : 
“ Il ne faut pas écrire alors qu’on a vingt ans 
Même si l’on est plein de rythmes éclatants „ 
et surtout quand les rythmes n’éclatent point. 
Cependant un bon parfum de sincérité triste 
s’exhale de cette plaquette. 
Le Pantin, Léon Rouillon, “ Les Tablettes „ 
Le Conflit de l’amour et de l’amitié et la décep 
tion amoureuse. 
Plaquette aimable.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.