Full text: Ça ira (5 = 1920, août)

135 
ÇA IRA ! 
faire entendre la voix de la raison et de la 
vérité. 
Opstanding (Bruxelles). — Ce nouvel 
organe des sections flamandes de “ Clarté „ 
s’est classé d’emblée parmi les meilleures des 
revues libres. L’élite de la jeunesse intellec 
tuelle flamande y collabore et les deux numé 
ros parus ont publié des poèmes et des proses 
remarquables de Paul Kenis, Albert van 
Hoogenbemt, Johan Vendel, etc.. “ Opstan 
ding „ contribuera puissamment à “ préparer 
la Révolution dans les esprits „. 
Le Thyrse (Bruxelles). — Un bon point à 
M. Léon Chenoy qui, malgré l’ambiance, a 
réussi à se placer “ au dessus de la mêlée „ et 
parle avec éloge de “ Liluli „, la dernière 
oeuvre de Romain Rolland, et du beau livre de 
F. Jean-Destieux : “ La Leçon de Pyrrhus ou 
La Paix n’est pas faite. „ 
De Stijl (Leiden). — Cette revue reste un 
des plus importants périodiques consacrés au 
nouvel art plastique. Elle est pour ainsi dire 
rédigée uniquement par des professionnels et 
t:’est ce qui lui confère son autorité et sa 
croissante influence. Dans le numéro de juin 
I. K. Bonset développe sa conception d’une 
nouvelle poétique. 
La Revue de VEpoque (Paris). — Une des 
meilleures revues françaises, courageuse, indé 
pendante et d’une impeccable tenue littéraire. 
Marcello-Fabri, son talentueux directeur, la 
dirige en serrant de près les tendances les plus 
actuelles des lettres et des arts. Aux sommaires 
nous retrouvons avec joie les noms aimés de 
Marcel Millet, Han Ryner, G.-A. Péronnet, 
Jules Supervielle, etc. le mouvement des idées 
et la mêlée sociale y sont également discutés 
avec une lucidité et une bonne foi des plus 
précieuses. 
Le Bulletin Communiste (Paris). — Admi 
rable bulletin de propagande publié par le 
Comité de la Troisième Internationale. Les 
dirigeants des partis communistes de tous les 
pays y collaborent et y publient des articles 
solidement pensés en faveur de l’idéal collec 
tiviste. 
Action d’Art (Paris). Un des plus vaillants 
périodiques français, d’un individualisme in 
transigeant mais généreux et qui, loin de se 
désintéresser de la lutte sociale, dénonce les 
“ flanchards ,, syndicals-socialistes. 
Le Crapouillot (Paris). — Excellente revue 
critique où des manifestations littéraires, arti 
stiques et théâtrales sont analysées en toute 
liberté d’esprit. 
La Connaissance (Paris). — Bonne revue, 
qui publie des numéros substantiels et variés 
d'un intérêt considérable au point de vue 
littéraire. En outre, depuis sa parution, “ La 
Connaissance „ a fait preuve d’une belle indé 
pendance d'esprit dans la discussion des pro 
blèmes sociaux. 
Les Feuilles libres (Paris). — Dirigées par 
Marcel Raval, le jeune poète dont “ Le Rêve 
en Croix „ vient de révéler l’original talent, 
“ Les Feuilles libres „ sont sans conteste la ■ 
meilleure revue jeune de Paris. Parmi les colla 
borateurs dont elle s’honore, nous citerons 
René Arcos, Marcel Millet, Frans Masereel, 
André Spire, Philéas Lebesgue, Cécile Périn, 
etc. Les fascicules sont élégamment présentés 
et d’une tenue toujours parfaite. 
U Encriez (Paris). — Cette publication s’inti 
tule “ Revue des lettres, des arts et des rêves 
appliqués à la vie „. Son directeur, M. Roger 
Dévigne, y fait preuve d'un bel enthousiasme, 
mais ses proses ne sont pas toujours dépourvues 
d'une certaine préciosité. 
Le Verbe (Bourg-la-Reine). — Beaucoup de 
vers, parmi lesquels il nous faut tirer hors pair 
un vigoureux poème de Henri-Jacques : “Liba 
tions „. Pour le reste, nous aimons louer la
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.