Full text: Intervention surréaliste (1)

14 
Dans toutes les rues de la ville un soir 
Le long lunnel de son chagrin 
11 offrait à 
Toutes les femmes 
Une rose privilégiée 
Une rose de rosée 
Pareille à l’ivresse d’avoir soif 
Il les priait humblement 
D’accepter 
Ce petit myosotis 
Une rose étincelante et ridicule 
Dans une main pensante 
Dans une main en fleur 
La peur la gêne la misère 
De petits rires 
Au lieu du rire passionné 
Qui aurait permis de passer au lendemain 
Toute les femmes aucune femme 
Ce soir inépuisable 
Le jour était une inconnue 
Ou une morte 
Sur scs seins sur ses yeux on avait bâti 
La ville lourde et laide 
Sa chevelure un bouclier 
Rompue éteinte 
Sa chevelure toute une foule dispersée 
Par l’horreur des rues inutiles 
Et j’ai vu naître l’imperceptible 
La nuit rêvée 
Des couteaux si tranchants si forts qu’ils n’aient plus de poids 
Eparpillés dans la mêlée étonnant les plus fatigués les plus fiers 
Des couteaux comme des statues de la fureur 
Comme des chasseurs sur les traces de mendiants immondes 
Des couteaux comme des astres définitifs 
Comme des barreaux de prison au vent
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.