Full text: Intervention surréaliste (1)

1 
RENÉ MAGRITTE L'Echelle du [eu 
AA 
CTI O N 
J’en ai assez d’être libre 
d’une liberté de cheval. 
Hespel. 
Ce n’est pas l’un des paradoxes les moins tragiques de notre époque que de nous 
imposer les sommations les plus précises d’action immédiate et dans le même instant les 
plus illusoires raisons de différer cette action. 
Il s’agit d’en finir avec ces phantasmes. Les propositions que l’on va lire ne visent 
nullement à l’originalité. L’on sait depuis longtemps que l’originalité n’est pas notre fort. 
D’ailleurs une telle prétention serait ici par trop ridicule. L’ombre s’épaissit singulièrement 
à la faveur de tant de distractions. Nous serons à tout jamais perdus à la nuit noire... 
Il convient donc très simplement de répondre sur le champ à la question de vie ou 
de mort. 
Il faut avoir enfin le courage de dénoncer cette équivoque complaisance qui subsiste 
au plus profond de nous-mêmes et qui, comme le malade à son mal, nous attache par de 
haïssables et délicieux liens à ce que nous souhaitons le plus ardemment de détruire. 
Que l’on songe pour éclairer ceci à la terrible lucidité de Lénine dénonçant les menche- 
viks, ceux-là même qui ne cessent d’exalter la révolution à la mesure exacte de la terreur 
qu’elle leur inspire. Qui de nous oserait ne pas se reconnaître quelque peu dans ce 
miroir ? Ce n’est pas pour rien que, nous révoltant contre l’idéologie bourgeoise et 
travaillant à sa ruine, nous ne cessons par quelque côté de lui appartenir. 
L’excuse la plus fréquemment utilisée tient en peu de mots : L’action révolutionnaire 
authentique ne peut se développer qu’au sein du parti communiste. Or, il est bien cer 
tain que nous avons fait preuve dans le domaine politique d’une singulière maladresse.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.