Full text: Intervention surréaliste (1)

65 
me décide à présenter cette note du « Ober- qu’avec un mécanisme simple on peut les 
badischer Volksblatt », la carte postale re- tourner dans tous les sens pour y faire des 
produite ci-contre (bois gravé de Lucas Cra- voyages d’exploration avec, comme boussole, 
nach le Vieux), d’une interprétation facile la seule faculté hallucinatoire du spectateur, 
et frappante. 
Peu importe l’origine du contenu latent 
d’un tableau : du subconscient de l’auteur 
ou de celui du spectateur; une fois décou 
vert, ou même « faussement interprété », il 
y est et y reste. Comment autrement expli 
quer l’angoisse des « autorités » qui, crai 
gnent une « psychose dangereuse » ? La fi 
gure de Lénine prend réalité menaçante 
dans la chevelure d’une photo; le crâne fra 
cassé et la tête de communiste de leur affi 
che, affolent la population badoise avec la 
même réalité qui, depuis peu, empêche 
l’« Angélus de Millet » de figurer décem- 
ment dans la chambre d’une petite oie blan 
che. 
Lucas Cranach le Vieux 
Les musées seront bien obligés de suivre, et 
on 
craint que le résultat en soit si boul 
Nous ne pouvons que souhaiter que le versant que bientôt on verra aux portes des 
délire d’interprétation prenne de plus vas- musées d’Allemagne cet écriteau : Entrée 
tes proportions et fasse de plus' jolis rava- rigoureusement interdite aux enfants au 
ges. Certains collectionneurs, m’a-t-on dit, dessous de 60 ans. 
accrochent déjà leurs tableaux de façon Max ERNST. 
UN 
VISAGES 
DU 
FASCISME 
Les ecclésiastiques intentent de nombreux ses enfants de ses écoles. Il appartient aux 
procès aux libres penseurs. A Laval, en hommes d’empêcher qu’il ne le puisse un 
1933, ils ont eu gain de cause. jour. 
Actuellement les grands réseaux de che- Mai 1934, Hitler, dit-on, a des difficultés 
mins de fer distribuent dans leurs gares un avec le clergé allemand. La chose n’a pas 
prospectus qui annonce : 
« Du 3 mars au 21 mai 1934 
EXPOSITION 
de la 
SAINTE TUNIQUE 
DU CHRIST 
à la Basilique d’Argenteuil 
(Manifestation n’ayant pas eu lieu 
depuis 1900) » 
plus d’importance que n’en avait son soi- 
disant programme socialiste. La religion est 
l’auxiliaire naturel de toutes les réactions : 
saigner d’abord, crétiniser ensuite. 
En France, depuis quelques années, la 
bête au regard torve croît en nombre et 
en audace. Que le fascisme triomphe et elle 
se chargerait de ses intérêts « spirituels ». 
Ce serait le contrôle 
un contrôle dont 
notre sujétion actuelle ne peut donner 
On a bien lu 1900 : depuis un tiers de qu'une trop faible idée — de tout ce qui se 
siècle ils n’avaient osé pousser leurs môme- veut pur par ce qu’il y a de plus abject; la 
ries si loin. pensée, l’amour, la poésie, justiciables du 
Et leurs alliés : M. Herriot des Mission- prêtre, la jeunesse entière soumise à 1 
naires qui vient dans sa ville de Lyon de sodomie physique et morale. 
a 
baptiser une cloche à son nom et à celui 
Que ceux qui préfèrent le glacier à l’é- 
de son épouse (la Blanche Edouard). Com- goût, la mer au bénitier, l’amour au cruci 
me il a dû regretter de ne pouvoir obliger fix, le bifteck au crachat ne l’oublient point 
ses instituteurs à conduire à la cérémonie M.-L. et J. MAYOUX.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.