Full text: Littérature (2 (1920), 16)

— 15 — 
Valentine. — Regarde moi et je croirai aux tristesses de 
chaque oui, aux réveils pénibles comme le sable. 
Paul. — J’ai le droit de te mentir. 
Valentine. — J’ai vu dans chaque reflet mon image et j’ai 
peur de ne pas te croire. Tu mens ? Et je veux que tu me 
dises non. 
Paul. — A quoi bon ! Tu sais bien qu’il faut que tu souffres. 
Un jour, une heure, comme un arbre isolé dans la campagne de 
ton enfance, vaut bien tous ces mois lointains qui ne sont que 
demain. Le doute s’appuie doucement sur toi et tu l’aban 
donneras comme une ingrate. 
Valentine. — Je vais retrouver l’air et le froid et je saurai 
enfin que tu n’es plus là. 
Paul. — Je ne suis sincère que quand je puis te mentir. Les 
paroles que tu aimes, je les sais par cœur. 
Valentine. — Parle, je t’en supplie. Chaque silence dévore 
nos minutes. Mon cœur bat comme à l’arrivée des trains. Je 
suis la route de mes rêves. Le but est tout proche. Nous n’al 
lons pas tarder à nous séparer et le sommeil s’étend autour 
de nous. 
Paul. — Ecoute... 
Valentine. —Tu souris... 
Paul. — Mon sourire, je ne puis le fuir. 11 s’impose à mo 
comme un songe. 
Valentine. — Est-ce que nous savons pourquoi je souffre ? 
Je ne sais même pourquoi je tremble. J’ai peur. Tu m’écoutes ? 
Paul, sec. — Oui, parfaitement. 
Valentine. — Je voulais te dire... 
Paul, même jeu. — Quoi ? 
Valentine. — Tu sais. Pourras-tu souvent venir nous voir? 
Paul, même jeu. — Je ne sais pas. Nous verrons. 
Valentine. — Je voudrais te quitter tout de suite et ne plus 
entendre tes paroles qui tombent lourdement sur moi. Le bruit 
de tes pas me fait mal. 
Paul. — Tu es si loin - ! 
Valentine. — Je suis près de toi comme la terre. 
Paul. — Il faut s’éloigner et ne pas regarder derrière soi. 
Il s’agit de bien autre chose. La tendresse ne nous appartient 
pas : c’est ce vague brouillard qui ne suffit pas à cacher le sang 
qui coule dans nos veines et la souffrance de nos mains.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.