Full text: Littérature (2 (1920), 16)

— 43 - 
« Gosse de riches ! Gosse de riches ! » 
Suzanne au bain, Suzanne à la gare, Suzanne au bout du quai f 
« L'étoile française Suzanne Grondais s'est tuée en automobile. » 
« Simplement les petites automobiles », dira Tristan Tzara. 
HARROLD LLOYD : Le beau policemen. 
Derrière ses lunettes, derrière ses prunelles fleurit l’arrière-pensée : 
herbe des animaux sourds et des arbres creux. Il lance avec componction 
des regards aux vieilles femmes qu’il suit pour leur faire oublier la 
vieillesse. 
Dans les maisons, dans les ruelles court un chat plus petit que son 
ombre. Il joue, il joue sans savoir, sans comprendre. Il vit, il vit sans un 
cri, sans un mouvement. Tous les habitants imitent ce chat et son ombre. 
Le policemen, le gardien de la paix rompt le silence trop sinistre. II 
sourit comme André Breton. 
Une femme derrière moi, en voyant apparaître Harrold Lloyd sur 
l’écran s’écria « Il me semble l’avoir déjà vu quelque part. » 
Il existe des jeunes gens que Ton connaît sans les avoir jamais vu. 
Le bluff Moréas. 
Le Parti de l’intelligence, les dandys, les néo-néo-classiques, les 
royalistes, les camelots de la Reine, les futurs candidats à l’Académie 
chantent les louanges de Jean Moréas (c’est parce qu’il est mort naturel 
lement) . Dans leurs journaux, dans leurs revues, chaque rédacteur cite 
des vers de Papadiamantopoulos. Chaque jour, ils lui dressent un nou 
veau tombeau. 
Us n’écrivent jamais que si les jeunes gens aimèrent autrefois ce poète, 
c’est qu’il était le plus magnifique rastaquouère de son temps. 
PHILIPPE SOUPAULT. 
* 
* * 
Rate AUTOMATIQUE (Evénements du Jour). 
Quelques-uns de ceux qu’on met 9ous son fauteuil et dont on ne sait 
s’ils vont vous mordre les mollets ou vous tapoter les souliers en disant: 
t « caro, carissimo » — enfin, quelques connaissances disent de moi, à 
cause de mes griffes et de mes dents : Il est aigri, raté et aigri. 
C’est que l’humanité en général est si bonne ou si mauvaise, suivant 
que l’on est optimiste ou pessimiste, qu’elle ne tolère même dans les
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.