2 — îo 
L’ŒUF DUR 
La Presse et Nous - Nous et la Presse 
L’ « Œuf Dur » est un œuf bien éduqué. Aussi remereie-t-il 
ses grands amis de la presse qui ont annoncé son éclosion au 
monde entier et même un peu plus loin. 
Outre le suggestif « Hors-d'Œuvre » de La Fouchardière, 
signalons les charmantes chroniques de Louis Forest dans 
Le Matin, de Valmy-Baysse dans Comœdia, de Victor Snell 
■dans La Lanterne, de Dorsennes dans L'Ere Nouvelle. 
Les spirituels échos de Louis Marsolleau dans L'Eclair, de 
Raymond de Nys dans Paris-Midi, de Le Coq dans Le Gaulois, 
de Medevielle dans Le Fanion, d’André Warnod dans L'Avenir, 
des Débats, de L'Action Française, de La Démocratie Nouvelle, 
de La France de l'Ouest, de M me Néron, dans le Rappel. 
Et enfin merci encore au Petit Bleu, au Cri de Paris, à La 
Liberté, à L'Intransigeant, à L'Evénement, à La Petite République 
à Excelsior, à Paris-Journal, au Charivari, etc., etc. 
Merci beaucoup, messieurs, dames ! L'Œuf Dur est votre 
serviteur et il continuera. Le Coquetier. 
*2* 
L’Inutll© Ébauche 
(Extrait de la chronique de ¥¥*) 
. 
. ' 
« La tentative de passion avorta ». 
Sainte-Beuve. Volupté. 
I 
Joué par des provinciales trop sonores et par de jeunes pari 
siens provisoires dont les attitudes à la mode s’efforçaient de 
retarder les cartons poussiéreux d’une étude future, le bridge 
s’alanguissait. « Au fait, fit quelqu’un en se tournant vers Jean 
Dorgeat, vous savez tirer les lignes de la main. » Jean avait un 
teint bistré, des lèvres rasées, une physionomie assez brutale 
éclairée fiévreusement par des yeux marécageux, qui enlisaient 
les corsages : son sourire mal dessiné signifia une affirmative 
indifférente. Les jeunes filles se sentirent un peu troubles et 
regardèrent instinctivement les dessins ignorés. Une gamine de 
vingt ans qui traînai! une neurasthénie démodée et incons 
ciente tendit sa main et fixa un regard où se lisait une vraie 
détresse. Dorgeat s’amusa du jeu des lignes, sentit les flétris 
sures des yeux et dit religieusement : « Vous serez une aïnou-
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.