Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

102 
MÉMOIRES D’UN DADA BESOlINEUX 
membre. Sa maison, de ce style elizabe- 
Ihian qui fut si fort à la mode à l’époque 
de la feue reine, est spacieuse sans faste, 
avec des écuries pour quatre chevaux, un 
garage, et une aile spéciale pour les domes 
tiques, assez nombreux. Cette aile com 
prend un parloir, orné d’un piano, pour le 
personnel mâle et femelle, ainsi qu’un se 
cond parloir spécial, avec un autre piano, 
pour la cuisinière, qui est Française. Le 
tout comme il se doit lorsqu’on sait vivre 
en dépensant beaucoup d’argent comme il 
le faut savoir dépenser, c’est-à-dire sans 
qu’il y paraisse. Seule chose qui pût sem 
bler un peu singulière chez sir Richard : 
il n’était point aisé de lui attribuer un âge. 
Sa barbe toute blanche, et qu’il portait en 
tière, lui retombant jusque sur le milieu 
de la poitrine, sa chevelure abondante mais 
toute chenue, annelée, plutôt que crépue, 
et qui, jointe à un nez puissamment aqui- 
lin, faisait présumer une origine orientale, 
donneraient à penser qu’il a touché les
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.