Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

DANS L’EXPRESS-ORIENT 
115 
se grouper autour des petites tables, et 
vous perdrez cette illusion. Les Allemands 
restent avec les Allemands, les Grecs avec 
les Grecs, les Français avec les Français. 
Ils reconstituent des Etats ; et ces Etats, 
il est vrai, ne se déclarent point la guerre, 
mais s’ignorent. Le voyageur qui se 
trouve seul de son pays est malheureux. 
Il cherche vainement du regard des alliés 
qui consentent à l’accueillir. Et quand il 
s’assied, à la fin, c’est sur l’injonction un 
peu sèche de l’un des serveurs qui lui dé 
signe d’autorité « une table de quatre », où 
il a déjà parqué trois autres solitaires 
éperdus. 
C’est ce qui advint cette fois à Torghout 
bey, Ottoman, Ouang-Ouei, qui est Chi 
nois, et Moulai eddine, qui est Persan. 
Torghout pourtant ne portait point de fez, 
ni Ouang-Ouei une longue queue de che 
veux noirs bien tressés, ni Moulai eddine 
le caftan et le grand bonnet. Tous trois 
montraient le même pli à la même place
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.