Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

126 
MÉMOIRES D’UN DADA BESOGNEUX 
tre : des tuyaux de cheminées, par cen 
taines, montaient vers le ciel radieux. Ils 
ne fumaient point, ils se rouillaient mélan 
coliquement ; et l’on eût dit d’une ville 
industrielle abandonnée à la suite d’on ne 
savait quel sinistre, une faillite, ou bien la 
peste, ou la fuite de ses habitants devant 
un incompréhensible fléau. Plus près, 
l’on pouvait constater que ces cheminées, 
phénomène plus étrange encore que ces 
petites maisons, dominaient tout autant de 
petites maisons. Plus près encore, on s’avi 
sait que ces petites maisons étaient des 
voitures. Et d’autres voitures les entou 
raient : de formidables camions automo 
biles, des roulottes semblables à celles des 
bohémiens, de simples carrioles : un amon 
cellement, un musée de tous les types de 
véhicules usités au début du siècle ving 
tième. L’humidité en avait pourri le bois, 
rongé la ferraille, dévoré les bâches. Par 
fois, s’affaissant sur leurs essieux, ils pen 
chaient désespérément vers le sol leurs
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.