Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

128 
MÉMOIRES D’UN DADA BESOGNEUX 
vrer que des explications alphabétiques. 
C’est inutilement pour notre ignorance 
qu’il accumulait les initiales. Cependant 
d’autres guerriers, évidemment le reste de 
la horde, arrivèrent sur ces entrefaites. Ils 
ne paraissaient point fâchés de trouver 
une diversion à leurs devoirs habituels, 
bien que ceux-ci ne semblassent point les 
accabler de fatigue. C’est ainsi que, péné 
trant peu à peu les arcanes de leur lan 
gage, nous apprîmes que ce que nous 
avions cru les ruines croulantes d’une 
ville était le dépôt des voitures de je ne 
sais plus quelle armée. Étonné qu’un si 
grand nombre eussent des cheminées, je 
demandai si c’étaient des locomotives. 
— Alors, me dit un des membres de la 
horde, vous ne savez pas ce que c’est 
qu’une cuisine roulante ? 
C’étaient des cuisines roulantes. 11 y en 
avait bien quatre ou cinq cents. Et tout le 
reste était également des choses militaires. 
11 y en avait bien un bon millier. Et tout
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.