Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

LE CHEVAL d’eLBERFELD 
129 
cela n’était plus bon qu’à faire des allu 
mettes ou à vendre au poids du fer. 
— Et vous, lis-je, qu’est-ce que vous 
faites là ? 
— Nous, on les garde ! 
— Je voudrais bien savoir, dit amère 
ment mon compagnon, à quoi ça sert que 
vous gardiez ça ! Et pourquoi le gouver 
nement n’a-t-il pas vendu ces voitures 
quand elles pouvaient encore rouler, au 
lieu de les laisser tomber en décomposi 
tion ? Ça aurait servi à quelque chose, 
dans le Nord, dans la Somme, dans l’Aisne, 
dans les Ardennes ! Ah ! ça ne m’étonne 
pas que le ministre de la guerre se soit 
étonné que le budget de la guerre soit 
environ, cette année, de 44 milliards ! 
— Il ne faut pas chercher à comprendre, 
lui dis-je : ça ne sert à rien du tout. Nous 
sommes en paix : c’est au tour des civils à 
adopter cette sage maxime des poilus en 
temps de guerre ! 
Or, s’étant rappelé le sage conseil qu’il
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.