Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

UN DEVOIR DE STYLE 
11 
celui de M. Benoîton, celui de M. Duval, 
l’ami de la Dame aux camélias, ceux du 
répertoire de Labiche, du Gendre de 
M. Poirier. Car on a beaucoup tapé dans 
le répertoire d’Emile Augier. C’est hon 
nête, c’est décent, ça n’a presque pas 
d’époque, ça ne vous fait pas remarquer. 
Après ça, on est descendu jusqu’aux ro 
mantiques, Amaury, Chatterton... Je n’ai 
plus rien de ces époques. Excepté don 
Carlos, Hernani, Ruy Blas, Guritan..., 
ou bien Henri III, François 1 er , Schom- 
berg ou Quélus..., ou bien les marquis de 
Molière, ou le Bourgeois gentilhomme, 
ou le Misanthrope, ou Scapin. 
Tout cela était trop voyant ! Je renon 
çai. Je renonçai, et rentrai chez moi, la 
mort dans l’âme. Je nourrissais des idées 
de suicide, quand ma femme me dit : 
— J’ai retrouvé ça... On en pourrait tou 
jours tirer une robe de chambre, en la 
faisant teindre en noir. 
C’était une robe persane, une vaste robe
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.