Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

quelqu’un SUR LA ROUTE ET LE « STAMUEDE » 153 
« finisse ! » Oui, mais où ? Le vieux colo 
nel du régiment, Mac Dougal, un Ecossais 
qui avait conservé l’accent, leur jeta un 
regard de travers en disant : « Quand ils 
« s’arrêteront, ils seront fourbus, claqués. 
« 11 n’en restera pas un seul encore bon à 
« traîner seulement une charrette ! » 
« Je voyais bien qu’il cherchait autre 
chose, mais quoi ? Sur le moment, je 
pense qu’il ne le savait pas lui-même. 
« Un des côtés du camp est fermé par 
la rivière, vous vous rappelez. Seulement 
il y a un pont. C’est vers ce pont que se di 
rigèrent ces six cents chevaux fous, tou 
jours avec leur vieux carcan de guide en 
tête. Et une fois le pont franchi, l’espace 
était libre devant eux : il y avait... il y avait 
toute l’Angleterre ! Le colonel ordonna de 
faire garder le pont par un fort détache 
ment qui mit baïonnette au canon : les car 
rés de Napoléon à Waterloo ! Et quand le 
grand étalon noir vit les baïonnettes, lui 
qui était plus intelligent que les autres,
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.