Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

12 
mémoires d’un dada besogneux 
persane, avec des ramages, sur fond 
rouge, qu’un ami m’avait rapporté jadis 
de Téhéran... Et l’ombre de Jean-Jacques 
Rousseau s’évoqua dans ma mémoire. 11 
n’y a aucune différence entre une robe 
persane et une robe arménienne ! Et ce 
grand homme n’a-t-il pas, durant des an 
nées, erré dans les rues de Paris couvert 
seulement d’une robe arménienne ? Il pré 
tend n’avoir jamais eu lieu que de s’en 
féliciter. Je vais faire teindre en noir la 
robe persane ! 
Quelques jours après. Le concierge a eu 
l’air un peu étonné quand il m’a vu sortir, 
la première fois, dans mon nouveau cos 
tume. Mais il s’est habitué, et, dans la 
rue, nul ne s’étonne : il y a tant d’étran 
gers dans Paris, en ce moment, à cause 
des conférences pour les réparations ! Pour 
moi, je suis enchanté.C’est frais, l’air cir 
cule en dessous, je me sens parfaitement à 
mon aise.Jean-Jacques avait bien raison...
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.