Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

202 
MÉMOIRES D’UN DADA BESOGNEUX 
— Certainement, répondit Démocope. 
— il en résulte, continuai-je, qu’en 
vertu de ce principe, cinquante et un pour 
cent des citoyens ont le droit d’imposer 
leur volonté aux quarante-neuf autres cen 
tièmes ? 
— Cela est bien ainsi, reconnut Démo 
cope. 
— Et c’est cela qui est stupide ! s’écria 
Monomane. 
— J’admets, répliqua Démocope, que ce 
n’est pas encore l’idéal. L’idéal serait que 
tout le monde fût content. Mais, en bonne 
logique, cela vaut mieux encore que de 
voir un seul imposer sa volonté à tout le 
monde. 
— 11 faudrait pourtant savoir, objecta 
Monomane, si le seul moyen de faire le 
bonheur des gens n’est pas de le faire mal 
gré eux. Car ces gens ne voient que leur 
petit et particulier présent. Un seul peut 
voir l’avenir universel. 
— il le peut, lis-je avec doute, mais ce
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.