Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

MONOMANE ET DÉMOCOPE 
205 
s’écarta devant lui, et devant moi qui le 
suivais, sans aucun respect apparent, je 
dois le dire, mais avec une bonne humeur 
parfaite et la plus heureuse docilité. La 
voie me fut ouverte ; j’y passai sans en 
combre. Je ne m’aperçus point qu’on m’ad 
mirait, ni mon guide ; de larges rires seu 
lement nous saluaient. Il planait dans l’air 
une joie innocente et générale. 
« Il y avait là le capitaine de port : un 
blanc, un vrai blanc, en dolman et en pan 
talon blancs. J’allai lui rendre mes devoirs, 
et lui dis, montrant mon protecteur magni 
fique : 
« — Vous avez une police bien riche 
ment habillée ! 
« — Ça, répondit-il, un de mes agents ? 
Jamais de la vie ! Si c’était un agent à 
moi, un véritable agent, si même j’avais 
eu pour vous recevoir dix ou vingt agents, 
jamais ils n’auraient pu se faire obéir... 
Mais celui-là, ce n’est qu’un fou ! 
« — Un fou ?
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.