Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

216 
MÉMOIRES D’UN DADA BESOGNEUX 
faux monnayeur, cela crève les yeux. Ce 
lingot, il allait le convertir en fausse mon 
naie: d’autres pièces, du même métal, sont 
là pour le prouver. Donc il n’y a que la 
nature de la faute qui soit changée, et elle 
s’aggrave. Ce n’est plus pour fonte illégale 
de monnaie divisionnaire que je conclus 
aux poursuites, c’est pour crime de contre 
façon de notre monnaie nationale ! » 
L’avocat, ironique : « Faites, monsieur 
le juge d’instruction, faites ! » 
L’inculpé, qui maintenant est un accusé, 
à voix basse, à l’avocat : 
— Dites donc, qu’est-ce que j’y gagne ? 
L’avocat : « Pour avoir commis le délit 
de fonte de monnaie légale, c’est quelques 
mois de prison, en correctionnelle. Pour 
fabrication, émission, tentative présumée 
de mise en circulation de fausse monnaie, 
fait qualifié crime, c’est la cour d’assises, 
articles 132 et suivants du Gode pénal. » 
L’accusé, inquiet : « Et quelle est la 
peine, en vertu de votre article 132 ? »
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.