Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

LA FIN 
251 
qu’ils ne sont ni conscients ni organisés. » 
Bien qu’inconscients et inorganisés, les 
Kabyles, les nègres et les Chinois n’ont 
rien voulu savoir. Alors on va leur faire la 
guerre pour les forcer à travailler pour 
nous. En attendant, c’est nous qui travail 
lons, et d’arrache-pied, mais on nous pro 
met que, après la victoire, nous n’aurons 
plus à en mettre un coup. L’enthousiasme 
est général. 
15 avril 1926. — Ce n’a pas été la vic 
toire. Nous avons reçu une pile formidable. 
Nous avons aujourd’hui un empereur, qui 
s’appelle Si-Wang-Pou. C’est un très bel 
homme, qui a une robe de soie en satin 
jaune. Et il a des soldats jaunes, qui nous 
font turbiner à coups de rotin. C’est encore 
à moi que cela paraît le moins dur, parce 
que j’avais pris l’habitude de me donner du 
mal, mais les autres la trouvent mauvaise. 
... Dans mes moments de loisir, j’ai un 
peu modifié mon poème :
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.