Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

LE TESTAMENT DE M. PINCHON 
83 
se payer à déjeuner. C’était, d’après lui, 
pour le plaisir d’exercer sa volonté. Sa 
principale maxime était qu’un homme peut 
toujours faire ce qu’il veut, parvenir à ses 
fins. Ainsi donc, puisque M. Pinchon ne 
s’est jamais marié et n’eut jamais d’en 
fants, tout porte à supposer qu’il n’a ja 
mais souhaité de femme ni de famille. 
Sans quoi, j’imagine qu’il aurait possédé 
un harem et une postérité aussi nombreuse 
que celle d’un caïd marocain. 
Mais son opinion fermement arrêtée fut 
toujours que rien n’est impossible, et qu’il 
n’est pas de barrière qui puisse faire obs 
tacle à l’énergie humaine. On les saute, ou 
on les tourne, ou bien, ce qui est encore 
plus élégant, on les invite à s’ouvrir toutes 
seules, et elles finissent par y consentir de 
bonne grâce. C’est ce qui explique son tes 
tament. Le hasard me permit de voir sour 
dre en lui, il y a quelques années, l’idée 
d’où est sorti celui-ci. On me permettra 
de rappeler succinctement les faits.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.