Full text: Mémoires d'un Dada besogneux de l'armistice a 1925

LE TESTAMENT DE M* PINCHON 87 
ment contraire à la morale, s’il est vrai 
que celle-ci se confond avec les intérêts de 
la santé publique : attendu qu’on ne pou 
vait être un géant sans être un malade, 
que les géants sont des acromégaliques, 
des idiots, des monstres enfin ; et que par 
conséquent ledit testateur n’avait pas su 
ce qu’il disait. En conséquence de quoi 
les tribunaux accordèrent le legs à la mu 
nicipalité, mais la dispensèrent d’exécuter 
la clause. 
— Mais c’est inique ! protesta M. Pin- 
chon. Ce testateur, évidemment, s’était 
mal exprimé en parlant de géants : mais 
le contexte du codicille éclairait fort suffi 
samment sa pensée : il ne s’agissait point, 
dans son esprit, d’unir ensemble des acro 
mégaliques stupides et difformes, mais des 
humains de haute taille et bien constitués, 
de telle sorte qu’ils eussent eux-mêmes de 
beaux enfants. Les éleveurs ne font pas 
autre chose. Et c’est ainsi qu’ils sont par 
venus à élever la taille de certaines races
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.