L’ŒUF DUR 
9 
10 
CLAIRE CAILLEAUX 
Collier de Fruits 
Le jardin ne sait pas ce qu’il veut, aujourd’hui : 
du soleil, de la pluie, 
puis du soleil encore, dans le prisme des perles 
que font les gouttes d’eau sur l’herbe. 
Un arbre frémit sous le vent, 
et puis étend, dans la lumière, 
ses grands bras nus ; 
les primevères ont à peine le temps 
d’ouvrir et de fermer leurs corolles menues ; 
et dans mes yeux, et sur mes lèvres, 
le sourire et les pleurs 
se poursuivent, moqueurs.... 
Les esclaves sont révoltés! 
Affolement des heures 
où pleurent en nous les mots déchaînés.... 
— On les croyait si bien asservis à leur tâche, 
chiens lâches et rampants 
pour tout ce qui n’est pas l’ordre vivant du maître 
L’être soudain leur est donné, 
et les voilà qui se redressent, 
avec la haine vengeresse 
qui sommeille dans l’esclavage. 
Tous ces mignons, qui conduisaient les heures lentes 
et s’avançaient, au signe las de notre main, 
où ont-ils pris ce visage inhumain 
et cette rage?
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.