L’ŒUF DUR 
9 
12 
ÉMILE FERNANDEZ 
Épithélium 
Votre mère, votre tante, même votre père 
S’ébattent en discussions adultérines. 
Je ne sais pas, je vais demander à maman; 
Je suis très tenue, et mes parents 
Ne connaissent pas les vôtres. 
Mais ce soir chez les Goldmanbourg. 
Elle a du goût et habile de ses mains, 
Sa sœur a un genre, elle était avec 
Un jeune homme au Cinéma. 
Tout par elle-même, seule l'étoffe est achetée. 
Gaston dit : Je vous apporterai un fruit, graines et coquille, 
Je les planterai, ou vous le ferez mieux 
dans le petit jardin. 
Papa la veut marier, maman insiste 
Et ses sœurs Papa regarde le fauteuil : 
On a agrandi les bureaux, le téléphone, 
Trois lignes, stock important de machines “ Underwood ”, 
Donc le fils n’est pas un imbécile. 
Maman : ma fille tiens-toi droite. 
Sors un peu ta mèche, tes volants sont froissés 
Banjos le fauteuil remue, 
Le “ Syncopated ” ne vous tente pas, 
J’accepte, ellipse et parabole, 
Malheureusement je suis pressé 
Grâce à votre coupole 
Votre père ne me verra pas. 
« Le petit mari était caché derrière. »
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.