L’ŒUF DUR 
9 
16 
A TRAVERS PARIS 
Nous recevons de notre éminent collaborateur, le général M***, qui 
tient ici bureau d’esprit et boutique de critiquer les choses et les gens : 
« Mon cher Bertrand, j’ai la douloureuse surprise de recevoir du mari 
« de madame Céline Arnauld la lettre que vous m’avez fait parvenir. 
« Il est difficile de se faire entendre. Monsieur Dermée s’est mépris sur le 
« sens de chacune de mes phrases. L’étonnement me fut pénible de me 
« voir si mal interprété. » 
Voici la lettre de Monsieur Dermée: 
« Monsieur le critique des Livres de l’Œuf Dur. 
« Toutes mes félicitations. Vous vous préparez dignement à 
«prendre le sceptre des vieux crétins de la critique pontifiante. 
«Vous arriverez. Rattacher un auteur à un autre, et cela au petit 
« bonheur, utiliser certains détails biographiques pour faire parade 
« d’érudition, voilà donc ce qu’est pour vous la critique. Votre note 
« sur “Point de Mire” est d’un crétin et d’un goujat. La poésie de 
« Céline Arnault n’a rien de Dada (car il n’y a pas d’esthétique Dada) 
«ni rien de Tristan Tzara. Dans quelques années, vous vous aper- 
«cevrez que vous avez bafoué sottement un des livres les plus 
«purement lyriques de notre jeune génération. Si les termes de ma 
« lettre vous semblent trop vifs, je suis à votre disposition les 
«mardis et vendredis de 3 heures à 5 heures à la rédaction de ***. 
« Recevez, Monsieur, mes salutations. 
«Paul Dermée ». 
Monsieur Dermée a bien tort de se mettre dans des états pareils. 
Considérons ce regrettable incident comme clos. 
LES REVUES 
Action — Choses de Théâtre — La Connaissance — Les Cahiers idéa 
listes — Le Divan — Les Essais Critiques — L'Essor — Les Ecrits Nou 
veaux — Nouvelle Revue Française — Revue de l'Epoque — Les Ecrits 
Libres — Les Essais Libres — Les Œuvres Libres — Les Facettes — Les 
Images de Paris — Le Progrès Civique — Littérature — Revue Comtempo- 
raine — Revue Romande — Université de Paris — La Vie des Lettres — 
Intentions — L'Ami du Médecin. 
Le Gérant : Jean ALBERT-WEIL. 
Imprimerie Alençonnaise, 11, rue des Marcheries.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.