13 
L’ŒUF DUR 
11 
MATHIAS LÜBECK 
La troisième aventure de Bec-de-Pie 
Timothée Ronaldson descendit à terre pour aller boire 
quelque chose aux Trois-Pendus. Il était en compagnie du sergent 
Beauvisage, dont c’était là le véritable nom, et de Petit-Pied, 
dit Pied d’Alouette. Ce dernier était poèteœt d’origine écossaise. 
Au détour d’une rue, ils aperçurent un gentilhomme dont l’aspect 
était effrayant. Il n’avait ni nez, ni œil droit, et son œil gauche, 
mi-fermé, était si profondément enfoncé dans l’orbite qu’on avait 
grand’peine à l’y découvrir. Sa bouche sans dents avait les 
lèvres très plates, très étalées, mais inégalement, comme celles 
des lépreux. Ses oreilles étaient vertes, bien décollées, et coquet 
tement ornées de petites boucles de cuivre. La gauche, surtout, 
était à moitié mangée, mais si proprement, si fraîchement, 
que c’était bien la partie de son corps la plus appétissante. 
Enfin, son crâne, ses tempes et sa nuque étaient absolument 
dénués de poils, de même que son visage. Son teint était très 
jaune, très sale et très laid. Seuls, ses vêtements magnifiques 
et éblouissants attiraient l’œil avec sympathie. « Damné bougre, 
dit Timothée (et il cracha sa chique), il est foutre bien capitaine 
du Hollandais Volant. »— «Vous ne croyez pas si bien dire, riposta 
le gentilhomme d’une voix suave et même je suis à la recherche 
d’un gabier. » Ce disant, il les regarda tous trois d’un air équi 
voque. Ils tremblèrent dans leur peau. « Venez, dit-il, venez 
boire avec moi. » Mais les autres détalèrent prestement. C’est 
alors qu’il se passa une chose extraordinaire. Les habitants de 
Saint-Malo en parlent encore avec effroi, et nul n’a jamais pu 
expliquer ce phénomène épouvantable et mystérieux. 
Tout le monde gendarme ! 
Le cardinal Gummi se carra dans un coin du wagon : « Ça ne 
vous gêne pas que je fume ? » dit-il en allumant un gros cigare. 
« Ma foi non », répondit Léonor en souriant ; il remarqua que 
le cardinal avait un œil bleu, l’autre vert, et qu’il dissimulait
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.