L’ŒUF DUR 
11 
16 
Le Cabinet noir, par Max Jacob (Les Marges). 
« La Pornographie, dit Claudine sans amant, c’est l’amour des autres. » 
Max Jacob étend le débat : l’art, c’est la vie des autres. Et ce sont les 
autres qui devant nous tiennent leur cœur dans leurs mains et le passent 
à la ronde pour le faire toucher. Toutes les lettres deviennent de tendres 
testaments : leurs mystères, leurs signatures, leurs incompréhensions et 
le sens qu’elles donnent aux modes, à l’honneur, aux examens, Max Jacob 
le déballe devant nous, écartant la mousse des papiers de soie. Oh ! les jolis 
autographes ! Quand Alphonse Daudet nous parle avec rondeur et jovialité, 
il veut se mettre à notre niveau : c’est vexant d’être pris pour un imbécile. 
Au contraire, Anna Bourdin, Madame veuve Gagelin, Octavie Loiseau, 
parlent comme ils sont. Max Jacob n’apparaît pas : il les élève en liberté. 
On le sent simplement, au-dessus du théâtre, versant sur eux qui nous 
amusent, sa douleur et sa pitié. Francis Gérard. 
Jacob Cow, par Jean Paulhan (au Sans Pareil). 
— Ou si les mots sont des signes. Soigneuse lucidité de M. Jean Paulhan* 
qui s’attache aux trahisons du mot. D’ailleurs, les mots sont-ils des méta 
phores refroidies? Non, le menuisier qui dit de la loi: elle a besoin d’un 
coup de rabot, ne cherche pas la métaphore, mais notre défaut d’entente 
la crée. Faire connaissance avec Céline et le Kikouyou et avec le tailleur 
chinois, c’est apprendre à admirer Paulhan. Robert Honnert. 
A la Terrasse, par Léon Baranger (Renaissance du Livre). 
Monsieur Poule, qui croit que sa femme le trompe, goûte aux flacons 
défendus. Aux Tuileries, les amours ont le cœur sur la main. Une tante, 
qui se trouvait là, profite des circonstances. Ce faune bon père de famille 
partage équitablement ses pensées entre ses gosses, son bisness et ses explo 
rations nocturnes. Cela fait plaisir de voir un honnête homme peser ses 
scrupules (vrais, d’ailleurs, et profonds) en chantant : 
Dis-moi, simple fleur des champs, 
Quand tu sues des pieds, mets-tu des chaussettes ? 
plutôt qu’en faisant voler les ciseaux d’argent du ménage par de petits 
garçons équivoques. Francis Gérard. 
La place nous manque pour nous étendre aujourd'hui sur 
les autres livres. Saluons au passage : 
GASTON PICARD : Les Surprises des Sens (Hé 
risson). 
JEAN-VICTOR PELLERIN : 32 Décembre (à la 
Sirène). 
ODILON-JEAN PÉRIER : Notre mère la Ville (Dis 
que Veit). 
LUIS DE LA J ARA : Espigas {Madrid). 
LISE HIRTZ : Images dans le dos du cocher {Feuilles 
libres). 
JEHAN DE JEHAY : A la Fantaisie (Chiberre). 
Le Gérant : Jean ALBERT-WEIL. 
Imprimerie Alençonnaise, 11, rue des Marchsries.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.