11 
L’ŒUF DUR 
10 
Véritable version de la parabole 
de l’enfant prodigue 
Après avoir quitté sa famille en pleurs, il accourut à Paris, 
entra dans la finance, sortit à deux heures millionnaire du 
Palais de la Bourse qui criait encore, pénétra dans un pathé- 
phone où il perdit deux sous à entendre quelque chose, bondit 
avec la pluie sur le boulevard, où il héla une automobile à 
pavillon de taximètre d’or. 
Soudain, envoyé par la Dame en Noir aux lèvres magnifi 
quement rouges, un petit groom sauta sur la banquette de 
l’unique voiture vide qui stationnait au milieu de la chaussée 
déserte. 
Alors désolé, il rentra chez sa mère, qui lui dit :«Vous avez 
fait fortune, mon fils ! Vous êtes devenu un garçon sérieux. » 
• 
Quand il revint à Paris, il parut très préoccupé, càr il son 
geait à enlever à l’aide d’une épingle le bout de tabac trop 
brûlé à l’intérieur de son fume-cigarette d’écaille. 
Il fut aussitôt nommé représentant général de toutes les 
Sociétés Anonymes, fit appeler auprès de lui son frère, lui apprit 
ut, ré, mi, sol, — le solfège — et le plaça chez la Dame en Noir 
comme premier chef d’orchestre. 
Il reçut sur le champ ce télégramme de sa famille : « Féli 
citons d’avoir trouvé à fils puiné situation d’avenir.» 
Dans le théâtre de l’Univers, avant que le héros ne mourût 
complètement, la foule se pressait vers la sortie. Lui quitta la 
salle le dernier et sans hâte, puisque son coupé l’attendait, 
qui le mena si vite chez lui qu’il avait à minuit fini de souper, 
de flâner, de dormir et de coucher avec sa maîtresse. 
Comme il avait le temps, il retrouva son père, avec qui il 
fit l’affaire du Veau Gras, qui le rendit milliardaire.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.