V 
35 
Picabia sportsman retient notre attention. L’automo 
bilisme fait partie de son activité depuis vingt ans autant que 
les voyages. La fantaisie charmante et libre a toujours dirigé 
cet homme avide d’espace et varié à l’infini sa carrière de 
peintre. Le changement, le mouvement, l’évolution constante 
restent les qualités d’un cerveau qui entraîne loin ceux qui 
le suivent et qui du moins tient nos regards fixés très haut 
dans les sphères de Utopie. 
De l’œuvre considérable de Picabia il me reste l’impres 
sion lumineuse de ses beaux paysages, que les sujets viennent 
des bords de la Méditerranée ou des sources du Loing. Je 
garde une vision brillante de ses figures en plein air, de ses 
fleurs, de ses natures mortes : de la couleur, de l’ambiance, 
du soleil, c’est la compréhension profonde et très aiguë de 
la nature. Je réjouis mon esprit autant que mes yeux de la 
Procession à Séville, encore frappée du synthétisme qui 
marque pour l’avenir le point de départ de toute une Ecole. 
Avec une palette comme celle de Picabia, on ne s’arrête 
pas de peindre. On peut adorner ses loisirs de mille façons, 
se reposer, forger des cités futures, d’art et de conception
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.