I 
/ 
% 
i 
4 
ATLANTIDE 
Entr ouvre un continent plus jeune! 
Nous aurons Eve après Bellone : 
Un nouveau paysage sort de l’Océan 
Aux rochers pas encor de mousse 
la première goutte de la source 
n’a pas encor mouillé le champ. 
Un géant sur le haut de la Tour Eiffel 
— la lune est dans sa chevelure — 
rejette les enfants qui lui viennent du ciel 
afin de peupler la nature. 
La tour du port est léchée par la tempête : 
c’est une corbeille de langues frisées dans la nuit; 
c est tressé ! et la vague apporte ici les têtes 
des Eves pâles qui ont l’air de fuir. 
On prépare le nouveau continent au Sacré Cœur. 
Un jeune homme a montré le modèle des maisons 
sur une estacade et les mains de Notre Seigneur 
près de mon lit, là haut où sont les pèlerins en toutes saisons. 
Il y en a qui se font des œufs sur le platfavec une lampe à alcool 
il y en a un qui n’a que sa poitrine et son épaule 
il y a une paysanne bretonne 
et le jeune homme est encor près de moi 
Notre Seigneur est nu dans le dortoir 
Il donne ses mains percées 
Le Nouveau Continent est une affaire de 
[travail et de pensée 
Et c’est au Sacré Cœur que ça doit se passer. 
■ 
-mm. 
V' 
: - y >yAfWs 
SMjP 
Xi' 
m*# 
v. 
•t? 
-• 
■ 
*. 
*: 
* 
. . ,\N> f. * 
:< 
» 
* 
ü: 
s 
>N 
> . 
S- 
. 
> 
nV 
*. 
<< 
■ 
sy 
• • 
A 
... 
:• 
/ 
N 
-R 
* ‘/y. 
m 
■ - 
. s 
m 
RmÊ 
M 
< 
• \ 
•t 
Si 
i / 
il 
* 
* 
.•A 
WÂ 
■m* i 
* >AI 
y- 
A*. * 
Sx 
Va 
■ 
; 
m 
m 
*. 
* 
•v 
v. 
îm 
m 
V 
m 
\ 
■. 
: v x« 
• » • • • % 
*> 
• V 
w. 
• ». 
• • • 
<> 
s 
V. • \ 
;; : *r 
•.* 
<? 
* 
> • 
1 : >■ 
-.•X* 
% 
. 
* 
m 
■à 
* 
m 
i 
M 
>■ 
i 
m 
» 
• •• 
/ -K 
; * S 
v / 
N <• 
A*.* 
« 
à 
■ 
a< 
S :• 
•i- 
%• 
# 
•'■v 
V 
v.* 
;V, 
r* 
Max Jacob. 
« 
«i 
•• 
N 
>• 
* 
<• 
*X 
</.y 
• « 
; 
v 
A 
-• 
\ A.V 
A 
* * 
BLACK AND WHÏTE 
* 
y 
i 
.A 
: 
% f 
s» 
/ 
•• 
V 
V 
* 
v- 
» 
v 
■ 
N 
\\ A 
J.v;> 
•• 
: a 
V * v 
a 
Un point opaque 
dans la lumière. 
K < 
• ‘ .* V 
•. >XvX 
%>% 
• ■ 
»'■/■ 
L ï» 
< 
y 
v»:/ 
. . . 
- 
j>r* -S - ' ^ 
*. 
JT ^ N s >^{ 
mMüm 
». 
<• 
> 
»: 
!v 
m 
f : 
V 
»••» 
f 
. * 
. 
:% 
% 
• • 
■■v 
îi' • 
f 
* 
:;s 
: 
y* •. 
» . V 
■y 
ïï.ï 
»■ 
Parmi l’universel dynamisme 
d’effusion pure et d’oubli joyeux 
Un vouloir farouche d’immobilité 
et de mesure du temps. 
Parmi la métamorphose ingénue 
des éléments et des espèces perpétuelles 
L’idée d’une mort possible 
et l’horreur du néant supposé. 
Monsieur le Créateur, 
je vous hais. 
». 
» 
•. 
» 
■ 
» * 
v 
.. 
■ 
■ 
M*. 
y &*&***> 
R-mm 
' • .*. .'Xy.v.'.w . . 
y; > 
V 
» 
«-• 
• V X: 
m 
:: ■ 
v 
s*. 
».». 
K 
■0m 
.. 
M? 
m 
s 
» 
•A » 
• . «V 
.■a 
my. 
f 
r 
' 
ï-v 
M 
■. 
. 
m 
■Zy’Z 
w 
y>y^ 
■ 
. 
.. 
/ 
•: 'RyyR 
> 
* 
.. 
: v 
-m 
. 
■ 
. 
» 
.. .. 'X&2F& 
. 
. 'H» 
> 
c 
' 
Ym 
» 
xc 
x- 
/ v. v ■> 
S' 
i. 
sî 
vÆ 
$ÿm ■ 
. 
•• 
V. 
■:x 
s.&M 
* 
« 
I 
s 
» . 
m 
» 
: 
y< 
-■ 
•* 
• v.v 
VA 
‘■'RS 
v, 
*« 
.. 
* 
iiü 
y 
r!-: 
s. 
« 
• y> 
vv 
r 
■ ÿ v';p& 
■ m 
■ 
\o, »•,.. 
*>v?: 
* » 
*• 
^>•1 
Sfl 
», 
y.*x 
:»• 
■ 
Ar- 
RÿR. 
*>ÿ*fry : : 
». 
.■ 
v ... 
'v 
... 
v 
• . »V>, V 
terres 
» 
.v 
M 
* X- 
Ü 
> V* 
v< 
. 
. 
» 
V' 
•V..V 
* i* 
V. 
■ 
■. 
: Æ 
.* 
■s 
CX -A • - 
■ 
yûf\v 
••• 
b 
mm 
V 
* 
A 
m/ 
. 
. 
< y*. 
VAS • 
.-a : 
V 
* 
.* 
»•• 
•* »\. 
> 
» 
■ 
\ .V 
W>: 
v. 
V 
s.. VJ 
. 
X-' X X-V 
.y :‘- 
ïvv ^v- 
r>; 
vsr- 
m 
y?>x 
V 
■ 
» 
»• . 
v' 
v'ft®, ... J 
Vis 
■ 
> < 
.■ 
: «Æfâ 
» 
« 
mm 
» » 
% 
.■ »■ 
•y 
A 
:--r 
V 
x-îl 
»* -ï ' v - 
s 
'M 
•vV. ix- ■> 
1 
•ÿ 
V. x 
. 
N 
•V 
■ÿ 
. 
•Vi. .* X’ »¥’ 
• V ' x y. 
W H. 
pvs:|: 
«y■> ■ • .*.v 
.■ 
:• v. : 
-V 
5*»»-. 
. 
.• 
•. 
y. 
<_s- 
» 
. 
.y 
> < 
■ 
> 
. .«V 
- . 
y :V 
. 
■< 
m-y 
WM». 
•» 
A 
tm 
M 
» 
.v 
. 
••v 
»•». . 
V 
. . . 
Max Goth. 
Olga Sackaroff\
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.