Full text: 2e année 1920, juillet/août = No. 15 (2(1920), juillet/août = No. 15)

- 22 - 
J’attends avec impatience la prochaine pièce de Jules Romains. Il y 
aura beaucoup de sang et beaucoup d’injures. 
Clôture du Vieux-Colombier 
Au début de la saison, Monsieur Jacques Copeau nous demandait de 
le juger, non sur ses paroles, mais sur ses actes. Il a crié sur les toits que 
le Vieux-Colombier allait désindustrialiser le théâtre, déscabotiniser l’ac 
teur, respecter le public, etc... Bref, il voulait tout détruire. Pour y par 
venir il a découvert le symbolisme (Phocas le Jardinier), ressuscité le 
naturalisme (le Paquebot-Tenacity et la Folle Journée) et a fait une 
concurrence déloyale à la Comédie-Française {les Fourberieis, la Coupe 
enchantée, le Carosse du St Sacrement). Après une saison riche en 
-réalisations de cette sorte, Monsieur Jacques Copeau a mérité l’admira 
tion des écrivains et des artistes. Heureusement nous ne sommes ni des 
écrivains, ni des artistes et nous avons le droit de ne pas admirer l’œuvre 
de M. Copeau. 
Il a oublié de monter le Baladin du Monde Occidental (et les autres 
pièces de Synge), Ubu-Roi t l’Ours et la Lune, et je ne veux pas parler 
des vivants. 
Il faut le reconnaître : « tout ne peut pas se jouer sur l’air des 
lampions ». 
L’expédition Shackleton au Cirque d’Hiver 
Ce qui attache et déçoit dans ce film, c’est qu’à proprement parler 
ce n’est pas un film. J’entends que rien ne fut préparé, répété, machiné, 
mais que la vie fut simplement photographiée. On comprend alors trop 
aisément que notre attention constamment et inutilement fixée se lasse 
de voir la longueur des minutes vécues. Quelques éclairs émeuvent en vain 
les spectateurs indifférents : il faut se méfier des miroirs trop fidèles. 
Un odieux personnage récite avec un accent si ridicule, avec une telle 
suffisance un texte qui veut être spirituel que l’on oublie parfois la mort 
qui rôde autour de Shackleton et ses compagnons. C’est bien ce que désire 
ce jeune homme. Le courage et la persévérance du capitaine Shackleton 
(prononcez avec l’accent anglais) sont intéressants, mais l’esprit et la 
verve de Monsieur Victor Marcel le sont encore bien plus. 
PHILIPPE SOUPAULT.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.