Full text: 5(1924), Janv.-Fév. = Nr. 35 (35)

288 
NOUS FUMES SURPRIS 
Suit la signature du paltoquet, accompagnée de dates compliquées. 
Le tout, d’une écriture d’institutrice. 
Je me détournais pour permettre à Guy de se livrer au contentement 
sans craindre mon ironie. L’alcool assurait déjà sa contenance. 
— Mais c’est très bien, mon petit gars... Je vais lire ça, cette nuit... 
Beau papier. Ah! voila le fameux poème... « A un jeune guerrier. »... 
(( Printemps déchiré. »... A part cela, qu’est-ce que vous devenez? 
— La princesse est venue hier chez maman. Elle a été étonnante. 
Guy était à la fois, ironique et respectueux. 
Sa première qualité était la modestie, mais j’en voyais sortir des fai 
blesses. Elle le maintenait assez loin des cercles où l’on met en commun 
une prétention à l’esprit, ce qui était une rare chance. Depuis notre 
conversation à l’hôpital, il s’était même trouvé une manière de contour 
ner les obstacles. Quand il s’approchait d’un livre ou d’un tableau, il 
roulait des épaules, parlait ferme mais affectait de n’employer que des 
mots balourds, empruntés au jargon sportif, en sorte qu’il gardait un 
air de bon enfant dans ses jugements les plus téméraires. 
Pourquoi les gens comme La Marche ne sont-ils pas à leur aise 
dans le siècle? Pourquoi ne parlent-ils pas directement des passions, 
des vices qu’ils peuvent connaître? Mais non, ils s’avancent dans la 
vie un roman à la main, comme un Baedecker. 
Guy s’inclinait devant ce petit sot parce qu’il s’était mis ostensible 
ment de la partie et de l’encre aux doigts. 
Et c’était encore par modestie qu’il s’excluait du monde. La bonne 
bourgeoisie où sa naissance le plaçait, s’amusait trop modestement. Les 
filles y étaient fades, ou leur effronterie fraîchement acquise ne l’agui 
chait pas. Il rêvait de s’élever dans des régions plus brillantes, mais pour 
y atteindre, il lui aurait fallu une patience et une platitude qui n’étaient 
pas dans son caractère, ou une légèreté qui n’était pas dans son esprit. 
Et à ses bons moments, il n’était pas loin de deviner que le jeu n’en 
vaut pas la chandelle. 
ssmmh
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.