Full text: 5(1924), Janv.-Fév. = Nr. 35 (35)

— 
- —— 
T® 
340 LE ROMAN 
TERRES ETRANGERES, par Marcel Arland (Nouvelle Revue 
Française) 
Marcel Arland me donna un petit livre et nous allâmes tous deux 
au Ciné-Opéra voir un film systématiquement chaotique intitulé sans 
modestie Crime et Châtiment, où des maisons de guingois abritaient des 
crimes sans mystère et des tourments sans grandeur. Je me rappelai 
que Dostoïevski fait errer entre des bâtisses droites et plates, le jeune 
étudiant avant et après l'assassinat, et, parce que certain ordre est dans 
la ville, le tumulte se fait plus exaspéré dans son âme. 
Que Marcel Arland m'excuse de ce préambule, mais lassé du bric à 
brac trop bien combiné — dont le cosmopolitisme d'ailleurs est l'un des 
aspects — j'avais besoin de maudire certains disciples, certains adapta 
teurs, comme on dit dans les studios et les coulisses, pour mieux aimer 
l'ardeur et la simplicité des visages qui ont la vraie, la seule beauté de 
l'inquiétude. 
De Racine à Gide est longue la galerie de ceux que torturèrent 
l'amour, l'angoisse du cœur, et le mal de l'intelligence. Or le désespoir 
n'a point cassé leur nez, tailladé leurs joues et mis leurs maisons cul par 
dessus tête ; c'est de l’intérieur que la souffrance et la tentation éclai 
rent leurs yeux ; on peut parler de flamme ; il n’y a en eux, ni autour 
d'eux, rien de cette extravagance qui fait si pâles les plus sombres et 
plus humaines tragédies de l'âme. 
Marcel Arland aime Racine; je sais qu'il y a trois ans Marcel Arland 
aimait Marivaux ; Marcel Arland aime André Gide, ne le cache point 
et certains qui liront Terres Étrangères le lui reprocheront peut-être. 
Pour moi je veux d’abord me réjouir qu’un jeune écrivain n'ait pas 
embelli (façon de parler) sa première œuvre des petits procédés bien 
modernes, d’un usage si facile et si sûr.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.