Full text: 4(1922), Août-Septembre = Nr. 28 (4(1922), Août-Septembre = Nr. 28)

COCKTAIL 
267 
COCKTAIL 
En tes gobelets mélange 
Pour un délice poivré 
Tout ce qui doit enivrer, 
Glace et feu, la bête et range. 
Barman, o poète, agite 
Avant de servir. Il faut 
Qu 9 on ne distingue du faux 
Point le vrai sans méningite. 
Ton cœur au fond, c’est l’olive 
Ou la dent n’a point mordu. 
Les amers sous-entendus 
Que ces parfums enjolivent. 
De la tempête il te reste, 
Dans un verre si petit, 
Les souvenirs assortis 
Ou nage un serpent de zeste.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.