Full text: 4(1922), Août-Septembre = Nr. 28 (4(1922), Août-Septembre = Nr. 28)

268 
PAUL FIÉRENS 
PIÈGE 
Cancan, ta jambe, danseuse, 
Pèche a la ligne Paris. 
Sans y mordre il en a ri, 
Fuyant la scène chanceuse. 
La Seine plus sûre coule 
Sur l’image de ses ponts. 
Dans un remous de jupons 
Une sirène roucoule. 
Que les tours de Notre-Dame 
Enjambent le parapet, 
L’espoir de trouver la paix 
Fera les suivre tant d’âmes! 
Plonge aussi, triste visage, 
Dans l’eau qui te renverra, 
Près d’un cadavre de rat, 
Les regards de l’enfant sage. 
Paul FIERENS.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.