Full text: 4(1922), Août-Septembre = Nr. 28 (4(1922), Août-Septembre = Nr. 28)

AVENTURES D’UN FRANÇAIS EN ALLEMAGNE 
235 
Aventures d'un Français en Allemagne 
A l’un des plus élégants hôtels de Charlottenbourg, l’aile élégante 
que Berlin ajoute en hâte à sa forte carcasse affaissée, Lionel confiait 
ses impressionnantes valises de cuir. Le valet, un géant gris perle à bou 
tons d’or, ancien lieutenant-colonel russe, tondu à la Tatare, les avait 
symétriquement rangées dans une chambre à la fois cossue et nue, selon 
l’esprit moderne. Singulièrement respectés pour leur splendide extérieur 
par le valet descendant de Rurick, les bagages du Français ne subissaient 
non plus de violences intérieures. Seulement, remué en de secrètes pro 
fondeurs par un petit carré de papier, signe remarquable par le volume 
des caractères et l’heureuse combinaison de couleurs violentes, le Prince 
Abezaroff, sous les yeux mêmes du voyageur, arrachait délicatement de 
la peau qu’on eût dit vivante l’étiquette d’un palace de Venise et, l’en 
gloutissant comme un pourboire dans la poche haute du veston de livrée 
qui. fut sa « toujourka » de petite tenue militaire, se retirait bouleversé, 
et à reculons, en murmurant des vers de Lermontoff. 
Mais c’est dans une pauvre maison de Moabit que Lionel serrait son 
pyjama et son sac de nuit. Une méchante valise de football payée 
300 marks à une grosse demoiselle à lunettes bleues qui, campée parmi
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.