Full text: 4(1922), Août-Septembre = Nr. 28 (4(1922), Août-Septembre = Nr. 28)

CHRONIQUE D’ART 
281 
eette opération peut avoir lieu. Proportions idéales de la 
figure Humaine ; choix des tons convenables et du meil 
leur effet ; conditions d'un beau dessin ; façon de draper, 
de grouper les personnages... autant de recettes que le 
peintre-imitateur était obligé d'employer pour que son 
travail fût pris au sérieux. Or, que signifie une imitation 
soumise à des règles préétablies ? Une simple façon de 
parler, qu'il faut bien se garder de prendre à la lettre ; un 
détour adroit pour concilier les désirs bas du vulgaire 
avec les austères nécessités de l'art. Imiter la nature, 
d'une façon classique, signifiera véritablement — si l'on 
veut éviter de tomber dans une contradiction trop appa 
rente : Remplacer chaque objet matériel que nous pro 
pose l'univers - prétexte par un objet plastique, condi 
tionné par des règles traditionnelles que chacun assou 
plira à sa guise. Ou encore : Inventer des équivalents 
picturaux mi-sensibles, mi-intellectuels —- Une nouvelle 
définition de l'art s’impose ; celles-ci sont aussi témérai 
res, aussi insuffisantes que la définition classique; mais, 
ayant une valeur actuelle, elles me semblent plus oppor 
tunes et capables de constituer un salutaire rappel à l'ordre 
pour tous ceux qu'une manie d'imitation irraisonnée en 
traîne vers la perte de leur dignité d'artistes. 
Dans La Liberté, Monsieur René Chavance nous de 
mande à son tour : 
« Si vous regardez un tableau, quel ordre d'émotions 
« lui demandez-vous de préférence ? 
« Estimez-vous que la principale destination dun 
« tableau soit de participer à la décoration d’un intérieur?
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.