Full text: 4(1922), Août-Septembre = Nr. 28 (4(1922), Août-Septembre = Nr. 28)

MUSIC-HALL 
■III II IIIII1IIIHIII111 § IIIIIIP WHI II I—— 
305 
qu'aux pompiers de service, l'illustre actrice brode chaque fois sur 
l'arabesque d'une partition souvent pauvre un poème miraculeux que 
quelques initiés savent lire et qu'elle ne déchiffre peut-être elle-même 
pas. Car, si elle a conscience d'être une fantaisiste remarquable, elle 
ne sait pas ce qu'elle vaut ni surtout ce qu'elle pourrait valoir. Elle 
ignorera, j'en suis certain, toujours un trésor qu'elle porte avec elle. 
Mais il faut s’expliquer. Je n’entends pas par “ danse gavroche”: 
JMon Homme ou le trop fameux J’en ai mare encore qu'elle fit 
montre, en ces deux mélodrames, de bien belles qualités. Non. Com 
bien je préfère Mistinguett, faubourienne, vicieuse, blagueuse qui dans 
la dernière revue du Casino essayait de séduire le toréador. Quel 
charmant minois avait cette marchande de fleurs? quel corps sans 
rival? Chacun de ses gestes, chacunes de ses attitudes révélait des 
oasis de volupté. 
Mistinguett, seule, sait croiser ses jambes adorables, lorsqu’il le 
faut et faire tourner sa jupe. Elle sait suggérer, comme le divin 
poète, et lorsque l’éclat transparent de ses dessous ne suffit plus, 
un battement de sa paupière exprime l’inexprimable. 
Je lui disais tout cela, cet hiver, dans sa loge; je la suppliais 
d’abandonner certains préjugés et de créer les ehefs-d’œuvres de mes 
amis. Alfred, le bon chien, dormait. Elle pensait à toute autre chose 
et ne m'écoutait pas. Mais comme elle ôtait sa jupe et qu'elle m’ap 
paraissait, incomparable, dans une délicieuse petite chemise de soie, 
je n'eus pas le courage de lui en vouloir et baisais sa main, avec 
un peu plus de reconnaissance et d’adoration. 
Pierre de MASSOT. 
BIBLIOGRAPHIE 
LE LIVRE DES SŒURS, poèmes (1907-1913) par Alphonse Æétcrié. 
Bibl. du Hérisson — Ed. Malfière, Amiens. 
Quelque dimanche après-midi, si l’on veut, dans la salle basse de Tunique 
auberge. Chassés par la pluie, la soif, l’ennui ou la fainéantise, des gens de tous
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.