Full text: 5(1923), Nov.-Déc. = Nr. 34 (34)

TRISTAN TZARA 
243 
intensité tacite que l’électricité aurait transformée en lumière incandes 
cente. A l’abri de cet échange de regards engrenants, Mania déjà s’effor 
çait de tramer entre nous une entente occulte dont l’imprécision aurait pu 
facilement faire un complot. Je le savais et ne m’opposais aucune 
défense car, ne pouvant pas soupçonner Mania de légèreté, cela m’annon 
çait des mystères et la possibilité de les éclaircir excitait mon attention 
comme ce qu’elle avait déjà entendu de moi excitait la sienne. Le mou 
vement giratoire de son imagination entraînant le mien, l’engrenage étant 
parfait, la réciprocité de nos soupçons sentimentaux pouvait faire marcher 
le secret embarqué sur un véhicule qui, à cause de ces difficiles débuts, 
n’était encore qu’une bicyclette. Pour les assistants l’entrevue fut courte 
comme une formalité. 
Sur le billard de notre boule — elle aussi courant vers d’incalculables 
rendez-vous sur un autre billard sans plan, — Dieu s’est amusé à réussir 
certains carambolages humains. Par le choc des nerfs, souvent deux per 
sonnages, sans se connaître, s’imprègnent l’un de l’autre, il suffit qu’un 
seul vive dans l’espoir d’une rencontre pour que l’autre se sente attiré vers 
la crise par les ondulations des sirènes et par les exigences kaléidosco 
piques de ses sens. 
Mon ami ne me permettait pas de la revoir, il jouait le rôle de pro 
tecteur et il fallait s’incliner devant l’impératif de ses prétextes. Ils déci 
dèrent de me rejoindre une semaine après mon départ. 
Tout ce qui sortait des relations de platitude de ma famille, me sem 
blait étrange, mal établi et excitait ma fantaisie indisciplinée — une 
fleur défendue abandonnant sa saveur affectueuse à ma discrétion. 
Plusieurs spectateurs assis en rond en moi-même fixaient au centre une 
partie de billard qui était en train, les paris se multipliaient selon mes 
préoccupations de passage (l’oiseau battait légèrement sur le tambour de 
sa cage) de sorte que mes facultés changeaient de domicile lorsque des 
parcelles de moi-même étaient gagnantes au détriment des autres.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.