Full text: 5(1923), Mai-Juin. = Nr. 32 (32)

TRISTAN TZARA 
95 
mêlé à la pâleur. Les yeux rapaces, la voix comprimée dans une four 
rure de caresses, les piliers dans la coulisse déclanchent en éventail la 
froideur d’une tragédie antique. 
Voilà, messieurs les Jurés, pourquoi cet être, élevé aux petites lueurs 
en cachette, aux lèvres tremblantes et hésitantes de flammes de bougies, 
a tué son mari : parce qu’il fallait en finir, pour sortir et être tuée, 
pour bénir l’eau fraîche d’un éclat sans nom. 
Tristan TZARA 
{Jl suivre)
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.