Full text: 5(1923), Mars-Avril = Nr. 31 (31)

PHILIPPE SOUPAULT 
15 
quand je ris 
quand je pleure 
on ne voit rien 
Quatre Quatre Quatre 
Ma vie est un bouton de nacre 
Ma vie est un roseau chantant 
Ma vie est un enfant à quatre pattes 
Ces histoires que l’on raconte 
et toutes celles que l’on racontera 
sont longues 
comme des fumées sans feu 
Et puis il y a moi 
Mes oreilles sont bien à moi 
Comme mes oiseaux 
et posés sur le visage pour l’esthétique 
On dit oui on dit non 
et je me cache dans la fumée 
de ma bonne petite cigarette 
qui craque 
et qui dit oui et qui dit non 
quand j’enfile mon veston 
et qu’avec toute la gravité désirable 
je prends un peigne le matin 
je ne regarde pas dans la glace 
en disant Quel joli garçon 
mais je vois une petite pendule 
qui fait tac tac 
et qui m’ennuie Swanee 
comme le calendrier de mon grand’père.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.