Full text: 5(1923), Mars-Avril = Nr. 31 (31)

MARCEL RAYAL 
A DÉDUIRE 
Si le nombre est pair 
c’était un prétexte 
S’il me croise a gauche 
un bonheur dans Vair 
Un arbre de plus 
et je meurs demain 
PAR DEUX 
Main dans les cheveux 
les chemins s'emmêlent 
par les nuits d’orage 
Dans ses mains d’orage 
traces des cheveux 
les lignes s’emmêlent 
PISTES 
Les champs de boussoles 
ou ses songes fuient 
Ma paresse attend 
le chant des muettes 
Rêveur ou dormeur 
qui va le plus vite 
Marcel RA VAL
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.