Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

— 
— 
— 
848 ‘ TABLE TOURNANTE 
petits fours à la poudre à punaises et des gaufrettes 
à la poussière. L’âme timide et bonne du père Jacoiliot 
toquait doucement dans la table voisine. 
Une voix de pratique dans la bouche, une voix de 
tête de mort, tourna comme un morceau de graisse 
qui commence à fondre dans la poêle. 
Assez, dit la table, assez des langues cartésiennes, 
assez des langues flexueuses, assez des langues à 
césures, assez des langues raisonneuses ! A nous les 
signes idéographiques, les écritures figuratives, les 
mots en palatine, le nouveau Mexique ! En attendant, 
le besoin se fait sentir d’un clichage instantané des 
érections du subsconscient propre, d’une langue qui 
décharge nos besoins d’exonération, d’une langue 
sortie de la succulence intérieure, du mystère bon 
homme, sensible et sensuel, du borgne à roulettes, de 
la force et de la France î 
(Mouvements divers) 
Ah! M... Marcarieur et petit orgue de Bondin !. Les 
paroles ont une couleur !. 
Vieux dieux, vieilles sirènes, vous n’avez pas lieu 
d’être fiers de vos nautoniers! 
Je parle pour venger vos amis de leurs concessions 
académiques. 
Où es-tu, vieux coco, Louis-Xavier de Ricard? 
(Rumeurs) 
Ma femme s’appelait Tabithe. 
Alors Pierre, ayant fait sortir tout le monde, se mit
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.