Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

352 
LA PEAU DE L’HOMME 
La Peau de l’Homme 
Roman populaire 
A vous, ami précieux, dont Fœuvre grandiose 
n'apparaîtra vraiment ce qu'Elle est qu après la 
disparition en poussière de tout ce qui F entoure et 
de vous-même, je dédie cette page insignifiante et 
cruelle. 
I. — LA MORT DANS L AME 
Avant de prendre le gouvernail : la plume, la barre du gouvernail, 
le porte-plume, le pilote regarde l’horizon et se demande sur quel point 
précis de cette ligne courbe il va diriger son navire. 
Avant de s’aventurer sur l’eau, pour le moment immobile et silen 
cieuse, il hésite. 
Il regarde. Il se demande sur quel point précis de l’horizon il va 
diriger son navire. Et l’eau reste, pour le moment, silencieuse et tran 
quille. 
Le capitaine du navire qui va partir, ne le cachons pas plus long 
temps, ne serait-ce que pour l’élégance du nom que l’on donne à ce 
métier lucratif, se livre sans scrupules à la traite des blanches. Ce n’est 
pas du reste pourquoi il a été décoré de la Légion d’honneur.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.