Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

354 
LA PEAU DE L’HOMME 
Mais laissons s’éloigner vers leur destinée hasardeuse et mouve 
mentée ces joyeux compagnons de l’aventure. 
L’action principale d’un roman populaire se passe toujours à Paris. 
Nous sommes donc à Paris. La police est sur les dents. Un vol im 
portant a été commis au préjudice d’une des plus grandes banques cos 
mopolites de la capitale. 
Il s’agit de la Brenner Gesellschaft Diskontobank dont le fantastique 
capital anonyme, entièrement versé en marks et en couronnes, a été 
emporté en une seule nuit. 
Ce qui explique la facilité avec laquelle les voleurs ont pu transporter 
une somme aussi importante en si peu de temps c’est qu’elle consistait 
toute en papier-monnaie et que le cours du change était descendu, 
cette nuit-là, si bas que le papier même en était devenu plus léger. 
Encore plus bas et à l’oreille seulement, le lecteur apprendra avec 
une émotion aisément contenue le taux du change. 
La conséquence la plus fâcheuse de ce vol audacieux, c’est que la 
banque n’a pas encore fait faillite, qu’elle n’a même pas déposé son 
bilan. 
Mais la police est sur les dents. Les bandits ne sauraient tarder à être 
mis sous les verrous. 
Ils ont déjà eu affaire, non sans quelque succès, d’ailleurs, à ceux 
toutefois beaucoup moins sévères de la banque. 
A peu près à la même époque venait s’installer, dans un logement 
situé vers les plus hauts étages de la rue Caulaincourt, un jeune 
homme dont les allures étranges ne tardèrent pas à attirer l’attention 
du crémier d’en face qui se trouvait être, par un curieux hasard, l’un 
des plus précieux auxiliaires de la police. 
Cette dernière est toujours sur les dents et, sans hésiter, elle tente une 
perquisition vers les plus hauts étages. 
La foule, anxieuse, la suit. Avide de connaître l’issue de cette palpi
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.