Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

356 
LA PEAU DE L’HOMME 
Mais le jeune détenu, à peine libre, n’a plus qu’un sentiment au 
cœur, une idée dans la tête. Se réhabiliter aux yeux de son sauveur, 
se venger. 
II 
Une huile lourde et décevante coule du front ridé des athlètes repus 
et fatigués. Le soir mouillé pèse sur les hautes coiffures des femmes qui 
font la chaîne le long du boulevard, veillant, avec,un soin jaloux, à ce 
qu’aucun passant ne regagne tout seul son logis désolé. 
Le camarade en deuil, les manches retroussées, attise de sa main 
délicate mais ferme, la forge silencieuse du couchant; les étincelles jail 
lissent et commencent à se fixer en étoiles. 
Plus loin, les roues se chargent d’or sous la pluie battante des étoiles 
et nous, nous allons marcher lentement sur cette longue voie pavée 
d’étoiles. Sans tenir aucun compte des objurgations de ce grand artiste, 
sans égal pour imiter le cri prolongé de la vache laitière, nous avan 
cerons à la recherche du deuxième chapitre de ce pathétique roman. 
Tout à coup on aperçoit les lueurs métalliques qui éclatent, se rangent 
et se colorent pour illuminer les façades — sans aucun souci superflu 
d’aveugler les passants. 
A une égale distance du fleuve qui coule sous la nuit et du ciel dissi 
mulé derrière une caserne, se dresse le monument où s’engouffre la 
foule que passionnent les spectacles de sport. 
C’est là, que nous allons retrouver le héros, un moment perdu de vue, 
de cette histoire dont le principal mérite est d’être scrupuleusement 
authentique. 
Au milieu de la salle se dresse le ring, inondé de lumière blanche, 
entouré de cordes et, quoique vide, déjà impressionnant. 
Comment discerner dans la file d’hommes qui marquent le niveau du 
sol, cette immense tristesse qui tracasse l’atmosphère et fait trembler le
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.