Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

MARCEL RAVAL 
873 
_ 
A cette heure — les nerfs tendus — aucune explication n’a plus 
cours. Il faut fuir, mentir, fuir. J’enjoins Ezza de m’attendre une 
minute : le temps de reprendre ma voiture et nous partons. 
Et je fuis. Une fuite belle comme une pièce de soie qu’on déchire. 
La lâcheté a des douceurs de fourrure. Lâcheté, courage. Rien n’est si 
près de pile que face. 
a 
C’est ainsi que je caresse la route, seul, avec, dans ma tête, la ber 
ceuse héroïque que font 40 HP en marche, une panique d’images et, 
se faufilant à travers elles et s’élargissant sans cesse : Agnès. Cette 
confrontation éveille en moi un remords souriant. « Agnès, l’oubli 
vous a dérobée à ma pensée! » (Comme si l’oubli n’était pas une 
des faces de moi-même!) Où est Agnès? Que fait-elle? Seule dans une 
grande ville, une femme se lasse vite des plaisirs de l’armoire à glace 
et des flâneries. Alors? 
Le poids de l’infidélité, automatiquement je m’en délivre par des 
soupçons — gratuits d’abord, puis convaincus — sur la loyauté de celle 
que j’ai trompée. Si j’ai pensé n’avoir plus pensé à elle, j’y vois le pré 
sage de sa défaillance. 
Ici, c’est Tradate. La fête chavire et s’étire. Les lumières ont cessé 
d’attirer les visages. Ceux-ci les évitent, gagnent l’ombre. Tout à coup, 
des cris s’élèvent, s’enflent. Puis, le silence d’une chute, d’un effroi. Je 
stoppe, j’approche. Une jeune fille gît à terre, belle comme seules le 
sont les victimes. Sa plaie découvre une bête. Le démon des analogies me 
tourne alors la tête. Je crois reconnaître Ezza. Elle-même. Sa peau 
tannée, son sourire minuscule. C’est à devenir fou. Du paysage iné 
puisable des bancs d’ombres, fusillées à terre, soudain se lèvent... 
Agnès à fait une rencontre. Il a les yeux bleus. La scène se passe 
au café, je parie. Elle lit le billet griffonné que le maître d’hôtel 
a glissé sous la soucoupe. Pourquoi pas?... Hop là! un peu plus et je 
culbutais ce char majestueux, prêt pour l’allégorie. Mais ce chemin 
mm
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.