Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

396 
LÀ POÉSIE 
» 
II a de l'emportememt: rien n’y résistera, ni ses défauts, ni les diffi 
cultés du temps. Ses images poussent plutôt selon les saisons que selon les 
modes. Le voici parti tout droit dans ce monde qui n’en finit pas : 
quand il est revenu du Brésil, cet hiver, il avait un hâle de passion 
sur les joues. Il aime les femmes, par exemple. 
DRIEU LA ROCHELLE 
VISIONS INFERNALES, par Max Jacob (N. R. F. édit.) 
Le Cornet à Dés laissait place au hasard. Ici nul ne pourrait glisser 
l’ongle entre l'arbre et l'écorce (entre cuir et chair). Les blessures 
sont derrière la toile, le poète ne dessine plus qu’en traits minces. 
La poésie comme un fil à plomb n’a plus que deux pôles. Le fruit 
mûr quitte l’arbre et retourne à la terre mais un rayon le surprend 
entre l'azur et l'abîme. Le fruit ici est une fleur faite de cendre et de 
sang, qu'à peine dore la résine des sapins. 
Le temps que la femme se détourne, adore et redoute le feu calci 
nant la ville généreuse et maudite, et se change en statue, l'arc-en-ciel 
éclaire sa jeune chair devenant marbre et ses larmes autour de ses 
seins comme un manteau de sel. 
Dans les prairies semées de fleurs blanches étoilées le Démon du 
tronc de tous les vieux arbres nous guette. Ses bras verts et sanglants 
sortent des étangs noirs. Une âcre odeur de fumée nous prend à la 
bouche. 
La corde la plus profonde de l’âme c’est la terreur. Or c’est par là 
que nous saisit le démon, serpent couvé dans notre cœur. Comment 
nous sauverions nous de ce jardin public, puisque le jardin public 
c’est nous-mêmes. 
Une poésie ainsi située n’a pas besoin de longs discours. Elle est 
sombre, éclatante et cruelle — rien qu’en nous menaçant du dedans. 
Pourpre grave des supplices et notre cœur douloureux. 
Francis GÉRARD.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.